L’incroyable appartement de la fille Karimov vendu 13 millions

Ce sont des enchères qui ont attiré tout le gratin de l’immobilier parisien. Comme l’avait déjà
révélé Challenges, la justice française mettait en vente, cet après-midi, un somptueux
penthouse de 688 mètres carrés, doté d’un jardin suspendu de 200 mètres carrés, au sommet
des mythiques immeubles Walter, dans le quartier de la Muette (16ème  arrondissement). Et
c’est l’homme d’affaires parisien Pierre Reynaud qui a remporté la mise à 13 millions d’euros.
Une somme conséquente mais largement inférieure aux 31 millions qu’avait déboursés
Gulnara Karimova, la fille de l’ex-dictateur ouzbèque, pour racheter l’appartement à
l’animateur de télé Arthur.
Le triplex a jadis appartenu à l’architecte collectionneur Jean Walter, qui a conçu, en 1931, les
trois immeubles Art Déco, classés aux monuments historiques. Cet appartement de dix pièces,
dotées de salles de jeux et de sports, était resté dans son jus Art Déco jusqu’à ce qu’Arthur

opte pour une décoration contemporaine. Karimova a peu touché à ces aménagements après
avoir racheté le bien en 2007.
Tombée en disgrâce dans son pays, la fille de l’ancien président ouzbèque, Islam Karimov,
décédé en septembre dernier, est poursuivie, en France, pour blanchiment depuis 2013. Elle
est soupçonnée d’avoir touché des pots de vin sur des contrats de téléphonie à l’étranger et
d’avoir réinvesti cet argent dans l’immobilier hexagonal. La justice a donc saisi son
appartement et, les charges n’ayant pas été réglées, le bien a été mis en vente avant même
l’issue de la procédure pénale. L’acheteur a 45 jours pour régler les 13 millions, qui seront
ensuite saisis par l’Agrasc, l’agence publique chargée de gérer les biens criminels.

L’homme d’affaires parisien Pierre Reynaud a remporté
la vente aux enchères du triplex de la fille de l’ex-dictateur
ouzbèque. La somme va être confisquée par la justice
française, qui avait saisi le bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *