Les mètres carrés disparus.

Ce duplex « Trumpien » appartient au geleriste Guy Wildenstein, qui le vend 4,9 millions d’euros. Une cession contestée : le marchand de biens Pierre REYNAUD et ses co-investisseurs reprochent au milliardaire d’avoir surestimé la surface passée de e574 m2 dans la promesse de vente à 524 dans l’acte. En compensation, Me Chartier, avaocat de Wildenstein, s’était engagé à payer 460 000 euros de frais. Cette promesse non tenue risque d’engendre une énième procédure judiciare…

Ce duplex « Trumpien » appartient au geleriste Guy Wildenstein, qui le vend 4,9 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *